Forte élévation du niveau des océans en 2 décennies

Forte élévation du niveau des océans en 2 décennies

Depuis deux décennies, il a été constaté que le niveau de la mer ne cesse d’augmenter, en particulier, dans le Pacifique Ouest. Au niveau des côtes françaises, la hausse suit la moyenne mondiale. Dans un rapport exposé mercredi, la hausse du niveau de la mer est causée par le réchauffement climatique. Selon la spécialiste des océans, Anny Cazenave, l’augmentation de la mer s’est accélérée pendant ces 20 dernières années par rapport aux autres années du XXe siècle. Si cela était de 1,7 mm/an, on est actuellement à 3,2 mm/an.

Le Giec, un groupement d’experts analysant l’évolution climatique, a fait une étude sur la situation actuelle. Il a détaillé dans un rapport les constatations sur la montée des eaux et l’a ensuite remis au ministre de l’Écologie, Ségolène Royal.

La plus forte montée dans le Pacific Ouest

D’après Anny Cazenave, l’augmentation du niveau de la mer ne se fait pas uniformément sur tout le globe. Pour les côtes françaises, la montée suit la moyenne mondiale. Toujours selon la spécialiste, le niveau de la mer s’est accru d’environ 20 cm lors du XXe siècle. Par contre, durant les dernières 2 décennies, une hausse de 7 cm a déjà été constatée.

Du côté du Pacifique Ouest, l’augmentation du niveau de la mer est plus importante par rapport à la moyenne mondiale. En effet, une hausse de 21 centimètres a été constatée sur ces 50 dernières années en Polynésie. De même qu’une hausse de 12 cm a été remarquée en Nouvelle-Calédonie.

La hausse se poursuit

Pour les prochaines années, les experts du Giec affirment que l’augmentation du niveau de la mer va continuer. Selon leurs prévisions, une hausse moyenne de 26 à 55 cm sera constatée à partir jusqu’en 2100. Si aucune mesure n’est prise pour réduire les GES (gaz à effet de serre), cette hausse peut même aller de 45 à 82 cm.

Anny Cazenave affirme que l’Arctique, les côtes est de l’Amérique du Nord ainsi que les tropiques sont les plus touchés par cette hausse. Pour l’Europe, l’augmentation suivra la moyenne globale. Toutefois, une hausse importante est à prévoir sur la mer du Nord.

Laisser un commentaire