Janné : Les destructions se poursuivent pour la construction du barrage

Sur le site prévu pour la construction d’un barrage à Janné, des témoins affirment que les destructions se poursuivent : abattage d’arbres, incendies… Le scandale s’est d’abord produit jeudi dernier, lorsque des clichés montrant des arbres abattus ont circulé dans la presse. Immédiatement, le ministère de l’Environnement a émis un communiqué stipulant d’arrêter les travaux… mais sa demande n’a pas été respectée.

Ce projet de construction d’un barrage est très controversé. D’après les écologistes, les travaux causent de gros dégâts sur la biodiversité et l’écosystème. Mais en dépit du communiqué sollicitant l’arrêt des travaux, l’entrepreneur chargé des travaux semble continuer à abattre les arbres. Les témoins affirment que des bulldozers ont déjà abattu plusieurs dizaines de grands arbres.

Selon le ministre, mohafez s’est assuré de surveiller l’abattage d’arbres. Il compte encore le remettre sur l’affaire afin de savoir ce qu’il en est actuellement. Aussi, le ministre de l’Énergie avait affirmé que c’est le ministre de l’Agriculture qui a donné l’autorisation à l’entrepreneur d’abattre les arbres. Interrogé, le ministre de l’Agriculture a expliqué que ce n’est pas une autorisation visant à abattre les arbres, mais une demande de replantation d’arbres sur les zones où les arbres ont été abattus. Mais les journalistes ont obtenu une copie du document, et celui-ci montre clairement une demande d’abattage que le ministre a approuvée.

D’après le ministre de l’Environnement, cette affaire sera à nouveau discutée ce jeudi, lors du Conseil des ministres. Il poursuit que le Premier ministre a demandé une distribution des documents pour favoriser les discussions. Le ministre stipule qu’il désire l’abandon du projet à cause des études faites par le CNRS, Gicome et d’autres institutions. Selon lui, il s’est déjà entretenu avec les commanditaires de ce projet en vue de mettre en place des alternatives. 

Laisser un commentaire