Définir les régions océaniques connectées ou non par les espèces

Il s’agit avant tout d’une méthode générique, nouvelle en son genre dans le domaine. Et comme son nom l’indique, l’écorégionalisation consiste à déterminer les régions marines connectées ou isolées par les espèces, lesquelles sont réparties par les courants. Ces dernières formant alors une sorte de frontières invisibles. Zoom sur la cartographie des régions océaniques méditerranéennes.

Ecorégionalisation : la baie des Anges reliée à Barcelone

Une meilleure gestion de l’océan, en l’occurrence de la Méditerranée passe par une cartographie de son milieu marin. Et c’est en ce sens que les chercheurs ont décidé d’appliquer une nouvelle méthode générique dénommée écorégionalisation. Mais, comment serait-il possible de réaliser une telle fragmentation ? Cette méthode consiste justement à définir les frontières invisibles de l’océan, dessinées par les espèces marines, elles, réparties par les courants marins, formant ainsi des sortes de régions. Certaines étant reliées entre elles et d’autres étant complètement isolées. Cette étude est dirigée par l’Institut méditerranéen d’océanologie ou MOI. Ainsi¸ la modélisation des courant en Méditerranée effectuée a déjà permis entre autres d’établir une connexion entre la baie des Anges située entre Nice et Antibes, et Barcelone. A noter que l’écorégionalisation peut aussi se baser sur la distribution des propriétés physiques et biogéochimique du milieu marin.

L’écorégionalisation pour mieux connaître l’évolution des espèces marines invasives et polluantes 

Bien gérer le milieu marin, c’est aussi distinguer et connaître l’évolution des espèces marines invasives et polluantes. Pour sa part, la classification des régions en Méditerranée permet en outre de suivre l’évolution spéciale des espèces ainsi que leur dispersion via le canal de Suez, outre de distinguer donc les zones de dispersion des espèces polluantes.

L’écorégionalisation se fait grâce à des simulations de trajectoires

L’écorégionalisation de la Méditerranée utilise en fait une simulation d’ensemble de trajectoires lagrangiennes considérant spécialement les courants simulés par le modèle numérique de circulation Nemo-OPA de Mercator Océan. Le calcul se faisant par ailleurs selon une division de la Méditerranée en mailles de 50 km de côté. La connectivité des mailles, elle, est déterminée par le déplacement des particules numériques.

Frégate L’Hermione : évolution de l’escale

Cela fait près d’un mois que la frégate L’Hermione a accosté le quai de la Rochelle, en forme de radoub, à La Pallice. Après quelques semaines de travaux préparatoires au voyage, elle s’apprête à prendre le large à nouveau. Le départ pour les essais est prévu avant la fin du mois.

La frégate L’Hermione : un mois de travaux préparatoires au voyage à Pallice

Dernière ligne droite pour la frégate L’Hermione. Entré le 2 février 2015 en forme de radoub, à la Pallice, La Rochelle, le bateau a subi plusieurs travaux préparatoires au voyage. Des réparations ont notamment été exécutées sur ses deux machines de propulsion, en raison d’un problème d’étanchéité. Au programme donc, vidanges, suivies du remplacement des joints. Mais, les responsables ont profité de cette escale pour également donner un coup de neuf à ses moteurs, remplacés, ainsi qu’à son jeu, remonté. Ce dernier avait en fait été mis à l’épreuve lors des derniers essais à la mer. Mais, la frégate est presque comme toute neuve, ayant subi en plus un remplacement de sa paire de moteurs électriques, également mise en place fin 2014. L’un d’entre ces derniers avait en fait serré durant les essais de janvier. L’apparence tout neuve de la frégate est de plus rehaussée par une nouvelle peinture de sa coque, au niveau inférieur de sa ligne de flottaison. L’Hermione est prévue repartir en mer avant fin février. Toutefois, un problème semble se poser au niveau des moteurs de remplacement. Ceux-ci, ayant présenté un problème de surchauffe, pourraient remettre en cause la décision du Centre national de sécurité des navires concernant ce nouveau voyage.

L’Hermione en escale : les visites

Durant son escale, la frégate L’Hermione propose deux visites. La première se fait sur un parcours accompagné et sans réservation. Les visites pour ce parcours sont proposées jusqu’au 14 avril 2015. La visite en soirée, elle, se fait sur réservation et se décline en deux formules : la découverte de l’histoire de la frégate à la lueur des lanternes et la visite du gabier, en compagnie d’un membre de l’équipage.

Une bonne cure de détoxification à la plage : un rituel santé beauté à essayer

Tout moment est bon pour se consacrer à une cure de détox. Il ne reste dès lors plus qu’à choisir l’endroit et la méthode pour réussir votre rituel. Vous aimez le soleil et la plage en particulier ? Cap sur votre destination préférée. Toutefois, pas besoin de partir loin. Une bonne bouffée d’air marin ou une petite trempette gratuite dans la mer et votre organisme se débarrasse des divers excès accumulés lors des fêtes ou même des soirées ordinaires.

Pourquoi vous offrir une cure détox en vous promenant à la plage

Si vous avez l’habitude de détoxifier votre corps de tous les excès qui s’y sont introduits pendant les fêtes, vous connaissez sans doute les cures à base de jus détoxifiant et autres rituels détox tels que les massages. Mais, si vous aimez vous promener à la plage, que diriez-vous d’essayer un autre remède qui revitalise assurément et instantanément votre corps ? En effet, une bouffée d’air marine suffit à débarrasser votre organisme de tous les excès cumulés et néfastes à son bon fonctionnement. Des excès de nourriture, de tabac et d’alcool notamment. L’eau de mer s’avère une véritable source d’énergie et de jouvence, en raison de sa composition, qui rappelle celle du plasma sanguin. Elle est particulièrement riche en magnésium, tout ce qu’il vous faut pour retrouver un corps sain et un bon état notamment après les fêtes fastueuses. Une seule inspiration d’air marin peut alors revitaliser votre corps : les éléments qu’il contient ainsi insufflés sont instantanément diffusés grâce à la circulation générale.

Marche, course et exercices à la plage pour détoxifier votre organisme

Maintenant, vous comprenez pourquoi vos habituelles promenades à la mer vous font tant de bien. Mais, cette sensation de vitalité et de bien-être instantanée est particulièrement procurée par les ions négatifs éparpillés par l’eau et l’air marins. Sinon, en plus de marcher sur la plage, ou de courir, effectuez des exercices qui viendront augmenter le tonus ainsi procuré, ainsi que la bonne humeur.